Fabriquer (presque) gratuitement votre housse antibruit sur mesure

Temps nécessaire : 20 minutes.

Fabriquer votre housse néoprène antibruit pour photographier les animaux en diminuant le son du déclencheur. Cette housse permet également de protéger votre réflex des chocs et saletés. C’est un outil pratique pour le photographe animalier, mais qui vaut assez cher. Il est également parfois difficile à trouver sur les marques les plus confidentielles. Je vous propose donc de le fabriquer vous même :

  1. Commandez un sac néoprène pour boîtier sur votre marchand préféré

    Cette housse est normalement utilisée pour ranger le boîtier, mais nous allons la détourner de son usage. En choisissant bien, une telle housse coûte moins de 3€, c’est dire !

  2. Enfilez cette housse sur votre boîtier et repérez où couper

    Le but est de ménager un orifice pour pouvoir enfiler la housse en passant par l’objectif. Procédez par étape jusqu’à obtenir un trou du bon diamètre. Il faut que cela résiste un minimum, l’élasticité du néoprène permettra à la housse de bien tenir et bien isoler.

  3. Ajouter des ouvertures sur les boutons essentiels

    Personnellement j’ai pratiqué une fente sur la molette de devant et un trou pour fixer ma platine de trépied. Je n’ai même pas percé au niveau du déclencheur car il est assez aisé d’appuyer au travers de la housse. A vous de décider si vous souhaitez conserver ou non les rabats de fermeture. Pour l’instant, moi je les ai laissés, cela me permet de complètement protéger le boîtier entre les prises de vue.

  4. Pour davantage de silence, doublez la protection avec une moufle antibruit

    Pour maximiser l’efficacité du dispositif j’ajoute en plus une moufle antibruit, également faite maison. Pour ma part il s’agit d’une chapka synthétique, achetée également quelques euros. Sur le même principe je l’ai percée et cousue. Son matelassage sert d’isolant phonique, et j’ai ajouté un carton sur la partie avant afin de réfléchir le son vers l’arrière. En combinant les deux dispositifs, le son est assez atténué. Emmitouflé de la sorte, le boîtier est certes moins accessible, mais ce n’est pas une contrainte pour les affûts, l’appareil étant posé sur trépied. Je préfère plutôt assurer un bon camouflage de mes déclenchements !
    Laissez-moi vos avis et idées dans les commentaires plus bas !
    rélfex avec housse antibruit et moufle antibruit

Merci de noter cet article 🙂
[Total : 2    Moyenne : 5/5]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

56 Partages
Partagez56
Tweetez
Enregistrer