Découvrir et maîtriser votre réflex : apprendre la photographie

Niveau requis : ⭐

Matériel nécessaire : 📷

Je suis sûr que certains se sont déjà dit :

«J’ai un super appareil photo avec pleins de boutons, mais au final, je ne sais pas vraiment m’en servir  »

Parce qu’il faut bien avouer qu’au début, toutes ces abréviations anglaises et ces différents modes ce n’est pas évident !

Qu’allez-vous apprendre dans cet article ?

Vous allez apprendre les bases du fonctionnement de votre appareil ainsi que les bases de la photographie. Grâce à cet article, vous pourrez bientôt maîtriser et comprendre votre appareil. Quel que soit votre objectif, améliorer un peu votre maitrise ou devenir un photographe aboutit, connaître les bases est essentiel. Cet article vous permettra d’apprendre aussi une certaine quantité de vocabulaire photographique,qui est détaillé au fil de l’article.

Zoom sur la molette

focus sur la molette d'un appareil photo réflex
La molette – ou sélecteur de mode – outil n°1 pour orienter votre choix photographique

Les modes automatiques

Le mode automatique ou mode vert, est celui où l’appareil gère entièrement les réglages. Alors d’un côté cela vous prive de faire vos propre choix, mais cela permet aussi de vous libérer l’esprit pour vous concentrer sur la réalité à photographier. Pratique quand on débute !

Le mode P ressemble beaucoup au mode précédent mais il vous permet d’effectuer certains réglages supplémentaires, sur lesquels je ne m’attarde pas. Les autres mode deviennent plus intéressant dans la mesure où ils vous permettent de vraiment prendre le contrôle sur votre prise de vue.

Prenez-le contrôle avec les modes semi-auto

Le mode A, pour choisir la profondeur de champ

Ce mode est l’abréviation d’apperture qui signifie ouverture. Il fait parti des modes semis auto, qui sont les plus utiles sur l’appareil. Cela signifie que vous réglez un seul paramètre et l’appareil gère le reste. Dans le mode A, vous réglez la profondeur de champ, soit le flou artistique.

Le sujet est net, l’arrière plan est flou : une configuration idéale pour réussir vos portraits.

Quand le nombre f est petit (f/1.8 par exemple) on dit que l’ouverture est grande (oui c’est inversé !). Dans ce cas la profondeur de champ (soit la zone de netteté) est faible, c’est l’idéal pour les portraits.

A l’inverse un grand nombre f offre une grande zone de netteté, souvent recherchée pour les paysages.

illustration d'un paysage volcaniqeu au coucher du soleil
Pour les paysages, une grande profondeur de champ est souvent de mise.

Pour résumer, le mode A vous permettra de gérer la profondeur de champ, pour « soit avoir une zone nette sur toute l’image soit une zone nette sur seulement une partie ». Je vous montre un résumé ci-dessous qui m’a bien aidé à me remettre cela en tête au début. Une autre précision, pour obtenir un bon flou d’arrière-plan comme sur le portrait ci-dessus, il faut un objectif particulier : choisir son objectif.

infographie résumant la variation de la profondeur de champ selon l'ouverture du diaphragme.
La profondeur de champ et l’ouverture résumées simplement

Le mode T ou S pour les sujets rapides

Le mode T ou S, qui signifie Time ou Speed (selon la marque), vous permet de contrôler la durée de l’exposition soit le temps que dure la photo. C’est aussi un mode semi-auto, très pratique donc. Concrètement ce mode vous permet de vous assurer qu’un sujet en mouvement restera bien net sur votre cliché. C’est donc un mode qui s’utilise donc beaucoup  pour la photographie de sport, l’animalier ou tout sujet en mouvement.

Une mésange bleue se nourrie de graine de tournesol
Il faut une vitesse d’obturation rapide pour figer cette mésange en mouvement, ici 1/1500e.

La vitesse d’obturation devrait en fait plutôt s’appeler durée d’obturation car elle correspond bien à un temps, celui que dure la photo. Voici une  infographie pour se remettre cela en tête :

infographie sur la durée d'exposition et le flou de mouvement
Plus la photo est brève plus le sujet sera net… mais moins on disposera de lumière, c’est le paradoxe de la photographie.

A ce stade vous êtes à deux doigts de comprendre le triangle de l’exposition, rendez-vous sur l’article pour compléter vos connaissances !

Pour conclure

En guise de première approche, explorez les deux modes A et T. Familiarisez vous avec les effets produits et jonglez avec le bon mode selon la situation. En effet, ces réglages constituent la part la plus importante du réglage photographique. Ce n’était pas si compliqué vous voyez ? Pour aller plus loin, lisez votre manuel ou notice. En effet chaque appareil à son propre formalisme et ce document vous sera de la plus grande aide. Moi-même je l’ai lu à mainte reprises afin d’explorer tout le potentiel de mon réflex. Bien sûr au début certains aspects sont difficile à cerner, vous pouvez donc croiser votre lecture avec d’autres articles de ce blog. En outre, n’hésitez pas à réagir ou poser vos questions en commentaires, c’est un bon moyen d’améliorer l’article !

Merci de noter cet article 🙂
[Total : 2    Moyenne : 5/5]

4 thoughts on “Découvrir et maîtriser votre réflex : apprendre la photographie

  1. Je n’ ai pas tout lu mais j’ ai parcouru. Je te propose de lire et de mettre en application pendant les vacances.
    Cela me paraît bien avec également visuels et graphiques. A bientôt

  2. Lecture bloquée dès le départ : Quand tu dis « le nombre F est petit », je suppose que tu parles de celui qui est sur l’objectif ? Si c’est le cas, mon objectif est réglé sur 32 (en rouge); Si je débloque pour régler sur un autre chiffre, mon appareil affiche « erreur » et pas possible de photographier. Que ce soit en mode A ou S .

    1. Bonjour Annabelle,

      Alors il n’y a pour ainsi dire qu’un seul nombre F.
      Je ne suis pas devant ton appareil et je peux donc malheureusement difficilement visualiser la situation qui te bloque.
      Néanmoins si tu me parle de réglage de l’ouverture sur ton objectif, cela signifie probablement que ce dernier est pourvu d’une bague de diaphragme.
      Soit tu as une lettre A sur cette bague et je te conseille de laisser l’objectif sur cette position pour le moment, soit ton objectif est uniquement en gestion de diaphragme manuel et dans ce cas il n’est pas utilisable avec ton boitier en mode A (priorité ouverture).
      Je sais que c’est difficile au début, peut être trouvera tu la solution dans mon explication même si c’est difficile à distance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

0 Partages
Partagez
Tweetez
Enregistrer